Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

Comment arrêter de travailler?

 

Arrêter de travailler est le rêve de beaucoup de gens. Que ce soit pour pouvoir se consacrer à ses passions, à ses proches, ou partir voyager : tout le monde a une idée claire de ce qu’il ferait si il n’était pas soumis à des contraintes horaires liées à celles du métro, boulot, dodo.

Ce qui est moins clair et moins évident en général c’est le plan à mettre en place pour y parvenir, de préférence sans mettre en danger sa sécurité financière ou celle de ses proches.

Décider de ne plus travailler, alors que règnent le chômage, la peur de perdre son poste, la course à la recherche d’emploi ? Pour nombre d’entre nous, ce serait impensable.

Sortir des sentiers battus, beaucoup en rêve. Peu franchissent le pas.

Quitter son job sur un coup de tête c’est facile. Être suffisamment discipliné pour savoir attendre le bon moment, et mettre en place un plan d’action efficace et stable pour atteindre cet objectif, cela l’est beaucoup moins.

Voici quelques principes et règles de bon sens qui permettront dans un premier temps de mieux comprendre d’où vient la valeur du travail inculquée dès le plus jeune âge. Vous y découvrirez après réflexion, les moyens à mettre en place pour ceux qui souhaiteraient s’arrêter de travailler sans se mettre en danger financièrement.

 

Combien faut-il pour arrêter de travailler?

 

Disons-le clairement, pour beaucoup d’entre nous, c’est la partie financière qui fait peur.

Combien faut-il pour s’arrêter de travailler? Lorsque l’on se pose cette question, les réponses varient de quelques  milliers d’euros à des centaines de millions.

Rien d’étonnant, car les inconnues avec ce type d’équation sont nombreuses. Pour répondre, il faudrait connaître son espérance de vie, les chiffres de l’inflation dans vingt ans et le rendement futur de ses placements.

La question la plus fréquente sur internet est donc : combien de capital faut-il pour s’arrêter? placé où, et à quel taux?

Pour arrêter de travailler le plus rapidement possible tout en gardant une sérénité d’esprit, ce n’est pas un capital financier qu’il faut avant tout, c’est une source de revenus alternatifs solide.

Le montant de ces revenus alternatifs va dépendre en grande partie de votre train de vie.

Si vous êtes nouveau sur mon site, pensez à télécharger votre utilitaire pour gérer vos comptes et votre budget. Insérez votre mail ci-dessous et télécharger-le gratuitement!

 

Mais en fait, pourquoi on travaille ?

 

Travailler, c’est avant tout exister.

Ainsi, « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » est la question qui revient rituellement lors d’une première rencontre. Ces quelques mots suffisent à chacun pour comprendre aussitôt qu’ils concernent le travail !

Cela montre à quel point nous avons intégré l’idée que le travail est la source de notre identité, la clé d’une vie autonome et épanouie.

Une source d’épanouissement?

et pourtant, cela ne semble pas toujours le cas.

Chacune des motivations à son revers. A commencer par « Gagner sa vie ». Certains ont plutôt le sentiment de la perdre en travaillant. Mais allons plus loin dans la réflexion.

 

Pourquoi on se lève tous les matins pour aller travailler ?

 

Pourquoi on ne pourrait pas vivre d’amour et d’eau fraiche à la place, de belles rencontres, de voyages, de passion, de bons moments passés en famille, à prendre soin de soi et de ses proches ?

La première des raisons, la plus évidente lorsque l’on y répond, c’est que l’on travaille pour gagner de l’argent. En effet, gagner de l’argent est nécessaire dans notre société.

Il faut avoir un toit au-dessus de sa tête, remplir son frigo, s’occuper de sa famille, s’offrir des loisirs…

Mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons demande qu’on s’y attarde quelque instant.

Aujourd’hui, notre société actuelle s’articule sur un modèle capitaliste, qui est le système économique de la plupart des pays de la planète. Pour définir le capitalisme très simplement, c’est un système économique caractérisé par la dissociation entre ceux qui possèdent le capital et ceux qui le mettent en œuvre contre rémunération. Nos sociétés industrielles fonctionnent sur cet échange , le plus souvent au travers de gouvernement et d’entreprises toujours plus grandes et plus puissantes les unes que les autres.

Toutefois, l’une de ses composantes de base est, via la recherche du profit, l’accumulation du capital, qu’elle s’accompagne de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Seulement, cette avidité, cette cupidité de réaliser toujours plus de profit pour le profit, avec des visions de croissances illimitées sur une planète ayant des ressources limitée se fait exagérément, au détriment des êtres humains, des animaux, des ressources naturelles.

 

Au final, nous sommes trop contraint à faire des choses dont nous n’avons pas envie, de consommer des choses dont nous n’avons nullement besoin. Et par conséquent, nous nous retrouvons dans cette obligation de travailler. Nous n’avons plus le temps de profiter de nos amies, de notre famille.

Nous courons et perdons notre temps à gagner notre vie.

La vie ne peut pas se résumer à se lever le matin pour faire des choses dépourvues de sens pour soi même.

Il faut être réaliste et pragmatique, nous travaillons, pour la grande majorité du commun des mortels pour l’argent, ou plutôt, pour avoir ce que nous permet d’obtenir l’argent, car sans lui, il serait très difficile de combler ne serait-ce que les besoins primaires, comme se loger et se nourrir.

 

«Iriez-vous travaillez si vous aviez la possibilité de toucher une rémunération en restant chez vous? Pourquoi pas en voyageant, en réalisant des choses au quotidien qui vous passionnes, qui vous inspire, qui vous font vibrer? Sincèrement! »

 

Changer de priorités

 

Nous avons trop tendance à combiner argent avec travail.

Il est impératif de se défaire des conditionnements.

Pour arrêter de travailler, nul besoin de changer le monde ou le système économique actuel. Il s’agit, avant toute chose d’un travail individuel.

Il sera plus facile d’agir sur des choses dont vous avez le contrôle. Comme sur sa consommation, son train de vie, la gestion de son temps et celui de son argent.

Je vous invite a telecharger gratuitement un gestionnaire Excel qui permet de reprendre le control de vos finances personnelles Insérez votre mail ci-dessous et télécharger-le gratuitement!

Rompre avec la vie « productive » n’est pas seulement une question de moyens matériels ou financier: sur ce point,  certains  sont prêts à de grands sacrifices. La question porte avant tout sur la capacité à se construire une nouvelle identité, un nouveau moi, peut être hors du travail et du système.

Il s’agit de sortir d’un modèle culturel convenu, prescrit, dicté par la société,et qui se transmet de génération en génération.

Et plus particulièrement, celui du « cotiser pour La retraite ».

Car en définitif, c’est quoi la retraite? Mise à part  sa définition qui stipule le fait de se retirer ou de cesser une activité professionnelle?

Sur le plan financier,  C’est avant tout la jouissance d’un revenus passif, un revenu que vous générez sans vous en occuper activement sur le moment présent, sans une activité constante de votre part.

Cela veut dire que vous gagnez de l’argent en ne faisant plus rien pour générer ce revenu, bien souvent grâce à un investissement.

 

Arrêter de travailler définitivement

 

La plupart du temps quand une personne veut gagner de l’argent, on lui propose de trouver un job. Et lorsque l’on parle de retraite, on fait allusion à une cotisation de travail fournie sur de longues annuités.

Pas besoin de cela avec les revenus passifs qui est l’une des solutions les plus utilisée pour arrêter de travailler définitivement.  Pas question de travailler 40 ans non plus pour les créer.

Les revenus passifs vous feront gagner de l’argent même en dormant.

Les revenus passifs issu d’actifs comme l’immobilier ou des entreprises vous apporteront l’indépendance financière, la flexibilité vis-à vis de vos projets de vie, et une grande liberté de choix.

Les actifs que vous allez construire et acquérir tout au long de votre vie vous permettront de vivre aujourd’hui et demain sans souci, et le feront longtemps encore; jusqu’à votre mort. Ils resteront ensuite dans les mains de vos héritiers jusqu’à leur mort! et ainsi de suite…

Il est important de bien comprendre que c’est le fait d’être propriétaire des actifs générant des revenus passifs qui vous permet de les recevoir et d’en jouir. Si vous travaillez comme employé pour une société ou un patron, votre salaire n’est pas généré par de tels actifs. Vous ne possédez rien. Vous ne serez plus rémunéré quand vous arrêterez de travailler. Si votre patron vous met dehors, c’est la fin de votre rémunération.

Ce dernier point explique pourquoi, même si vous menez une carrière sans problème dans une entreprise qui ne vous appartient pas, vous vous devez de générer d’autres flux de revenus que votre salaire.

Car bien souvent, la triste réalité vous attend vers la mi- carrière. Vous gagnerez confortablement votre vie, mais il y a toujours le stress, les heures de travail sans cesse et les responsabilités. Le boulot qui devient une plaie. Ce style de vie qui s’avère un piège. Cette routine et cet ennui qui commencent à s’installer. Le désir de plus en plus fort de liberté. C’est le moment où vous préféreriez avoir plus de temps pour vos proches plutôt qu’une augmentation. Le moment où c’est moins une question d’argent, que de liberté, de flexibilité, et de plaisir de vivre.

L’étau se resserrera pour une majorité avec le temps qui passe. Car certain choix, certaine décision, l’augmentation du confort et du train de vie vous pousseront à travailler sous la contrainte, juste pour garder votre niveau de vie. Votre liberté et vos actions se retrouveront fortement limitées.

Est-ce que des augmentations de salaire, des primes, qui ne sont qu’un accroissement marginal du revenu, valent encore l’énergie que vous devez dégager pour les obtenir?

 

Arrêter de travailler avec l’immobilier

 

Vivre sans travailler n’a jamais été aussi accessible, grâce à l’investissement immobilier notamment.

Les taux relativement bas, la propagation et l’accès de l’information grâce à internet, le système de retraite de plus en plus bancal en France, ont permis l’éveil des consciences. D’où la montée vertigineuse des prix de l’immobilier dans certaines grandes villes de France.

L’immobilier a toujours été un formidable outils permettant de générer des revenus toute sa vie. Pour la simple et bonne raison que c’est un besoin primate et que nous avons en tant qu’être humain, tous besoin de se loger. La sécurité des revenus est bien souvent assurer sur le très long terme.

Et pour preuve, les banques acceptent de le financer à crédit.

De plus, il offre un effet de levier presque inégalé.

Comment?

En empruntant à la banque l’argent dont vous ne disposez par forcement sur votre compte en banque. Le financement de vos appartements est réalisé par vos locataires. Comme pour beaucoup de choses, cela implique bien sûr de savoir comment et quoi faire, car si vous vous mettez soudainement à ne plus toucher vos loyers, vous commencerez à payer vos appartements de votre poche, et ce qui était un autofinancement au départ se transformera alors en travail forcé de votre part pour rembourser la banque.

Ce genre de désagrément peut être évité de différentes manières, grâce à des assurances, ou la mise en place d’une mutualité du risque.

 

Arrêter de travailler avec des entreprises

 

La création d’entreprise est une porte qui s’ouvre vers la réussite.

Cette alternative a déjà permis à de nombreuses personnes d’arrêter de travailler, et à des businessmans de devenir riches. Si vous êtes décidé à emprunter cette voie, identifiez le secteur qui vous passionne le plus. Informez-vous ensuite sur ce secteur. En effet, quand bien même un secteur vous passionnerait, il ne faut pas s’y investir s’il ne permet pas de gagner rapidement de l’argent, ou ne permet tout simplement pas de générer des revenus passifs.

Aujourd’hui, grâce à l’émergence des nouvelles technologies et l’essor des outils de communication, il n’a jamais été aussi facile de se lancer.

Nous bénéficions de sources considérables d’information, de partage, de connaissance et d’outils qui facilitent notre quotidien. Des services et des supports dont ne disposaient pas les personnes il y a seulement 20 ans. Ces personnes auraient d’ailleurs dépensé des fortunes pour bénéficier des outils qui nous semblent banals aujourd’hui, tel internet par exemple.

Voici donc une liste non exhaustive du type d’entreprises que vous pourriez créez dans le but de générer des revenus passif sans la contrainte d’être en permanence au service de ces activités. Mais bien que ces entreprises soient au service de votre vie.

 

Les boutiques en ligne

La vente de tutoriels sur internet

 Devenir formateurs en ligne

 Créer une laverie automatique

Créer un blog spécialisé, des sites web ou un site de jeux en ligne

Vendre sa musique,

Devenir écrivain

La création de plateforme

Les services type prestations proposées aux entreprises

 

La majorité de ces petites entreprises, excepté les 2 dernières, ont la particularité de fonctionner sans votre présence continuelle. Certaine ont la faculté de vous faire bénéficier d’un effet de levier non négligeable, comme le livre ou la musique par exemple. Vous n’allez travailler qu’une seule fois pour les créer. Pourtant, le produit pourra se vendre indéfiniment sans jamais devenir capé.

 

Quand arrêter de travailler ?

 

Il s’agit d’un Calcul qui va dépendre de multiples facteurs :

 Quel est votre train de vie ?

Quels sont vos besoins financiers ?

Quel est le niveau de vos rentes actuelles (immobilières, financières, entrepreneuriale, boursières…)?

Quel est votre niveau d’endettement à charges ?

 

Anticipez les choses

 

Plus vous aurez commencez tôt à vous constituer des revenus passifs, plus votre marge sera grande.

Nous savons tous qu’aujourd’hui « sécurité de travail » ne signifie plus rien. Et cela ne va pas s’améliorer. Avoir des revenus passifs sera donc de plus en plus nécessaire pour vous assurer contre les aléas de la vie.

Avant de songer à quitter votre emploi, commencez par éliminer vos dettes. Ce sont autant de boulets à vos pieds.

Opérer une distinction entre les mauvaises dettes et les bonnes dettes. Les premières vous appauvrissent. Ce sont bien évidement tous les prêts à la consommation sur l’électroménager, voiture, moto, etc… Les secondes, les bonnes dettes qui ne sont pas à votre charges directement, vous permettent de mettre la main sur des actifs qui, eux, vous enrichissent. Nous l’avons vu, un emprunt immobilier permet de vous constituer un patrimoine et de toucher des loyers.

Faites donc la chasse aux mauvaises dettes ! Cette étape demeure une des plus importantes pour garder une tranquillité d’esprit.

 

Conclusion

 

Cet article aura pu vous donner des pistes et des méthodes pour la création de revenus alternatifs qui vous permettront de vous arrêter de travailler, si tel est votre objectif, tout en préservant votre sécurité financière. Les 2 grandes méthodes décrites ci-dessus ont fait leur preuve depuis le début de l’ère de l’humanité:

51 % des personnes les plus riches de la planète le sont devenues grâce à la création d’une entreprise ou d’un produit, 49% grâce à l’immobilier.

La vie n’a aucun sens prédéfinie. Elle n’a pour unique sens que celui que vous souhaiterez lui donner.

Le monde du travail tel que nous le connaissons aujourd’hui nous a fait oublier le véritable sens de la vie, et de nos valeurs.Il nous a fait oublier à quelle point cette vie est une chance, une chance qui a été donnée grâce à l’univers. C’est un don limité dans le temps, un temps malheureusement trop souvent gâché à faire des choses dépourvue de sens.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *