Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

Eviter les pièges du crédit à la consommation

 

Trop coûteux, trop faciles d’accès… Les crédits à la consommation font souvent l’objet de dérives et de surendettement qu’il est parfois difficile de se défaire.

Argent facile pour les personnes ayant peu de moyen ou de marge de manœuvre, il donne la sensation d’une bouffée d’oxygène sur le moment mais à moyen et long terme ,ils vous appauvrissent. De plus, ils sont de véritables pièges, de vrais boulets carrés aux pieds, solidement enchainés.

Achat utile ou achat plaisir, il n’est pas toujours facile de financer ses envies. Surtout si celles-ci coûtent plusieurs centaines voire milliers d’euros. Que ce soit les appareils électroménagers et high-techs à la mode, lesvéhicules qui flattent la rétine, je vous consil de toujours vous demandez si leur utilité compleront un besoin.

Si tel est le cas,

 

Pourquoi les crédits à la consommation sont-ils à éviter

 

Les taux d’intérêts sont prohibitifs. Pour certain, ils oscillent entre 15 à 20%.

Vous payez des intérêts et des frais de dossiers qui alourdissent le montant à sortir, ce qui implique que si vous achetez une voiture à 5000 euro prix affiché, vous allez en réalité la payer beaucoup plus chère.

 

Les publicités sont trop agressives. Elles affichent volontiers, en très gros, des taux promotionnels attractifs. Par exemple, moins de 3% pour un prêt personnel… sans faire apparaître clairement que ce taux est soumis à conditions. (par exemple : à un remboursement sur 12 mois)

Vous achetez des choses qui se déprécient, c’est-à-dire des objets qui vont perdre de la valeur au fil du temps. Ce qui signifie que dans quelques années, vous ne revendrez pas votre achat au montant ou vous l’avez acheté lors de la contraction du crédit. (ex : une voiture, une cuisine, une moto ,des meubles ne seront jamais revendus au même prix acheté qu’il y a 3 ou 5 ans auparavant)

 

L’argent est disponible sur un simple coup de fil, ou d’un simple clic ! C’est l’argument majeur des établissements financiers. Peu de formalités, peu de vérifications (sinon aucune), pour qu’une ligne de crédit soit ouverte et qu’une somme d’argent soit virée sur le compte.

 

Les crédits sont interminables. Certain, comme le crédit revolving est un « crédit permanent » car renouvelable, et ceux qui prennent l’habitude de l’utiliser au quotidien ne s’en sortent plus.

Votre choix et votre liberté sont également reduit.

Vous contractez une dette qui vous engage à rembourser l’organisme à qui vous devez de l’argent aussi longtemps que durons les mensualités de crédit.

Si vous mettez bout à bout la décote de l’objet, le montant des intérêts et les frais de dossier, vous multipliez votre perte.

Lorsque vous avez ce type de crédit en cours, c’est très nocif si vous souhaitez emprunter pour acheter votre résidence principale, pour investir ou créer votre entreprise .

 

Éviter l’accumulation d’emprunts

 

Bien qu’ils soient simples à demander, ne vous laissez pas berner par la faciliter de contracter ces crédits.

Il faut éviter à tout prix de les accumuler au risque d’avoir trop de mensualités à rembourser. Cela peut conduire à la catastrophe financière !

Pour éviter ce genre de situation synonyme de galères mensuelles et de fichage bancaire, il faut prendre les bonnes décisions et anticiper le surendettement.

 

Quelles solutions adoptées alors?

 

Vous pouvez repousser la jouissance de votre achat dans le temps de manière à pouvoir mettre l’argent de côté chaque mois  et l’acquérir plus tard.

Vous pouvez également revendre des affaires dont vous n’avez plus besoin et utiliser cette argent pour financer votre achat. Nous accumulons beaucoup de choses qui n’ont plus aucune utilité. Regardez autour de vous, vous en trouverez énormément.

Je vous recommande dans tous les cas de trouver des solutions pour payer se dont vous avez besoin de manière comptant.

Cette solution ne s’applique pas lors de l’achat d’une résidence principale ou d’un investissement immobilier.

 

Voici cependant quelques exceptions:

Les seuls crédits à la consommation que vous pouvez accepter de faire sont ceux à destination ou à l’achat de choses qui ne se dévalorisent pas, comme par exemple des caves à louer, des garages, des places de parking, etc…

J’inclurai également en exception les études, les formations qui peuvent permettre la création de valeur sous différentes formes et la chirurgie esthétique qui peut améliorer le bien être des personnes dans le besoin.

D’autres encore peuvent utiliser le crédit conso pour des achats destinés à leur entreprise ou pour démarrer une nouvelle forme de business.

 

Crédits à la consommation : comment éviter les pièges

 

 5 conseils pour bien utiliser les crédits à la consommation

 

Ne pas s’habituer à vivre à crédit ou à découvert , ne serait ce que pour éviter de payer beaucoup d’agios ou d’intérêts à son banquier.

☛  Ne pas prendre un crédit à la consommation pour régler un autre crédit. Certains le font, pour parvenir à rembourser une autre dette. En cas de difficulté, mieux vaut examiner les autres solutions avec son banquier, comme le report ou modulation de mensualité. Les associations de consommateurs peuvent souvent apporter cet appui aux ménages en difficultés financières.

Préférer les prêts personnels affectés (moins coûteux, et à mensualités fixes) pour effectuer un achat précis.

Bien lister ses charges fixes et ses rentrées d’argent, pour calculer la mensualité de remboursement à ne pas dépasser chaque mois.

Se méfier des cartes de crédit des magasins qui favorisent les achats d’impulsion, sans en mesurer le coût réel.

 

Conclusion

De manière complètement opposée, le mot crédit peut faire peur à beaucoup de personne. Pourtant, bien utilisé, il peut permettre de s’enrichir grâce à plusieurs effets de levier.

En effet, c’est le cas si vous achetez des choses qui vont prendre de la valeur avec le temps et si vous les remboursez en utilisant l’argent des autres plutôt que le vôtre. Je montre un exemple détaillé sur cet article: une retraite sans-cotiser.

Si vous devez retenir une chose de cet article :

N’acceptez jamais de faire de crédit sur quelque chose qui va perdre de la valeur avec le temps.

 

Faites toujours attention lorsque vous contractez une dette. Si vous contractez personnellement la dette, assurez-vous que ce soit insignifiant. Si vous devez contracter une dette importante, assurez-vous que ce soit quelqu’un d’autre qui paiera pour.

citation de Robert Kiyosaki

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *