Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

COMMENCEZ ICI

Bonjour et bienvenu sur le blog « Gérer ses finances pour changer sa vie ».

L’objectif principale de ce site, C’est de vous apprendre à gérer votre argent dans un but unique :

vivre la vie dont vous rêvez, telle que vous la définissez, et selon vos propres valeurs.

 

Pour y parvenir, c’est trouver avant tous des solutions pour vivre mieux et sortir en partie du système.

Ne plus avoir de crédit à charges, cessez de vivre pour travailler.

Prendre du temps pour soi et sa famille,prendre le temps de vivre, regarder grandir ses enfants,

prendre le temps d’admirer la beauté de la nature, vivre en phase avec ses valeurs.

Être plus autonome, ouvrir son esprit sur un monde meilleur.

Être conscient que le temps qui nous a été donné est limité. Il est bien trop court pour le perdre à faire des choses dépourvue de sens, de plaisir,d’amour.

 

L’argent gouverne le monde

La société actuelle nous a contraint à faire des choses dont nous n’avons pas envie, de consommer des choses dont nous n’avons nullement besoin. Elle nous oblige à travailler pour gagner notre vie. En conséquence, nous n’avons plus le temps de profiter de nos amies, de notre famille. Nous courons et perdons notre temps à gagner notre vie.

Une chose dont je suis sur:

Développez ses capacités à mieux utiliser son argent, apprendre à le gérer, à économiser, à l’investir  permettra de sortir des embuches et de la prison de la crainte.

Dans un monde comme le nôtre

plus votre train de vie sera élevéplus vous dépenserez, plus vous serez obliger et contraint de consacré votre vie a travailler pour gagner de l’argent.

Inversement,

plus votre train de vie sera bas, moins vous dépenserez,plus vous garderez d’argent dans votre poche, plus vous pourrez investir facilement, plus vous vous créer des revenus, plus grandes seront vos possibilités, et donc votre liberté.

 

C’est pourquoi ce site vous apprendra à :

-déterminer les besoins réels et essentiels,

-trouver des alternatives pour consommer différemment,

-investir son argent pour créer des revenus complémentaires,

-s’enrichir dans un but de sécurisé ses arrières et ne plus avoir peur du lendemain,

-créer des revenus passifs et alternatifs,

-réduire son travail pour obtenir plus de temps,

-acquérir son indépendance financière.

 

Si comme beaucoup vous souhaitez stopper la course de l’homme moderne après le temps, après un meilleur salaire, un meilleur statut social, pour en définitive consommer toujours plus et ce, juste pour compenser un vide existentiel qui subsiste, alors vous êtes au bon endroit.

Je crois qu’il est parfaitement possible pour tous le monde de vivre sa vie comme chacun l’entend.

Je vous incite à étudier les techniques exposées dans ce blog et à les mettre en application. Si vous le faite, je suis absolument convaincu que vous maitriserez une force qui vous sortira du désarroi, de la souffrance, pour vous guider vers votre vraie place dans ce monde, pour résoudre vos difficultés, pour vous libérer de l’asservissement oppressif, pour vous mettre sur la route royale de la liberté, du bonheur et de la paix de l’esprit.

En apprenant à vous servir des possibilités décrites sur ce site, vous allez ouvrir les portes des richesses infinies et entrer dans un cercle vertueux afin que l’argent travaille pour vous, plutôt que le contraire.

 

«  l’argent n’ait pas une fin, C’est un moyen d’obtenir ce que vous désirez de la vie ».

 

Citations

 

« Les hommes perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils en oublient le Présent, de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur. Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu. » – Dalai Lama

 

« Souvent, les gens travaillent de longues et dures heures dans des jobs qu’ils détestent, pour gagner de l’argent afin de s’acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. » – Nigel Marsh