Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

Une addition pour rester pauvre

Une addition pour rester pauvre

 

Loin de porter des jugements de valeur sur la vie des uns et des autres, cet article fait simplement un constat concernant des situations, des statuts, qui si vous les additionnez, vous garderons dans la pauvreté toute ou partie de votre vie.

La pauvreté est une situation difficile à vivre. Elle est souvent associée à une forme d’échec. C’est en partie pour cela qu’il est très mal vu en société d’être pauvre.

Simplement, il existe selon moi, plusieurs formes de pauvreté. Elle peut être financière, patrimoniale, culturelle, familiale. Elle peut aussi prendre la forme de privation de liberté comme celle de nos choix ou encore de nos actions.

C’est pourquoi, le terme « enrichissement » que j’emploierai au sein de l’article n’est pas uniquement sous forme pécuniaire, mais sous toutes les autres formes  : (bien-être, bonheur, développement personnel, équilibre, fierté, estime de soi, accomplissement, liberté, projet financier, confiance en soi, etc).

 

Si vous êtes nouveau sur mon site, pensez à télécharger l’utilitaire pour bien gérer vos comptes et vos finances personnelles. Insérez votre mail ci-dessous et téléchargez-le gratuitement!

 

En France, la moyenne des gens de manière générale, choisit un emploi salarié, vive en location les premières années de leur vie et dépenses tout leur argent.

Nous allons dans cet article nous focaliser sur deux statuts , « salarié et locataire » , qui lorsqu’ils sont additionnés trop longtemps, vous garderont dans la pauvreté ,quel qu’en soit la forme qu’elle prendra.

Ces deux statuts ne sont d’ailleurs pas si différents l’un de l’autre, et nous allons voir pourquoi.

 

à lire également : Comment sortir de la pauvreté: 5 sacrifices à faire

 

Salarié, une simple ressource humaine

 

Dans le salariat, votre emploi du temps est constitué d’obligations. Vous êtes engagé par des responsabilités. Vos journées se résument à de nombreuses contraintes, des tâches que vous n’avez pas forcément envie de faire. Vous devez suivre une trame, un canevas, entrer dans un moule. Toutes vos journées se ressemblent: réveil, courir, trajet, boulot, manger, trajet, courir, dormir, et rebelote le lendemain. Les journées se répètent et se ressemblent . Lorsque vous êtes salarié, vous n’utilisez aucun effet de levier d’enrichissement personnel. Vous courrez sans arrêt derrière les objectifs d’une société.

Vous aurez beau travailler plus vite, plus fort, plus efficacement, vous pourrez impliquer disponibilité, rigueur et discipline; lorsque vous êtes salarié, vous contribuez à bâtir le rêve de quelqu’un d’autre. Vous ne vous rapprochez pas de vos objectifs.Vous ne fabriquez pas la vie dont vous avez toujours rêvé.

Travailler dans une entreprise qui n’est pas la vôtre, c’est comme si vous étiez le locataire de cette dernière. D’ailleurs, qui n’a jamais entendu le terme RH qui signifie Ressources Humaines!

 

Être locataire de son habitation, c’est payer pour un autre

 

Lorsque vous êtes locataire de votre habitation, vous travaillez d’une certaine manière pour payer l’appartement d’une autre personne qui de ce fait, s’enrichit grâce à vous. Vous aurez beau avoir le plus bel appartement dans le meilleur quartier de la ville, vous pourrez  l’entretenir, le rénover, le chérir; vous n’êtes au final pas le propriétaire, et vous payez indirectement les mensualités de crédit de quelqu’un d’autre.

De plus, chaque année que vous passez à rester locataire, vous vous détachez d’une somme non négligeable. Si vous êtes locataire durant 15 ans de votre vie pour un coût de 500 euros par mois, hors charges, vous perdez 90 000 euros qui seraient bien mieux utilisés pour votre futur logement.

Et si vous achetez trop tard votre résidence principale, au-delà de 40 ans, vous êtes condamné à travailler jusqu’à 60 ou 65 ans, si vos mensualités de crédit sont étalées sur 20, 25 ans.

Ce qu’il faut en retenir, c’est que votre marge de manœuvre s’amoindrit au fil des années qui passent si vous restez locataire de votre habitation trop longtemps.

Même si vous projetez d’habiter seulement quelques années dans une ville, ( horizon de 5 ans au moins et +), alors achetez !  A la fin, vous ressortirez toujours plus gagnant.

 

à lire également : Comment obtenir un prêt immobilier: tout ce qu’il faut savoir

 

Pas de vérité universelle

 

Mon discours n’est pas universel! Simplement, vous aurez beau retournez le problème dans tous les sens, lorsque vous cumulez ces deux statuts « salarié + locataire », vous ne vous enrichissez pas. Vous risquez de passer toute votre vie à donner votre temps pour une entreprise qui ne vous appartient pas et vous payerez un appartement qui ne vous appartiendra finalement jamais.

En fin de compte, vous perdrez du temps et de l’argent, vous ne posséderez rien, et si vous persévérez dans ce sens, vous risquez plus tard de vous retrouver en mauvaise posture.

Ne voyez surtout pas cet article comme un jugement! Il est ici pour faire prendre conscience des choses afin de ne pas sombrer plus tard dans les regrets. Car dans cette société, rien ne nous incite à changer de direction, à faire les choses par soi-même, dans son propre intérêt ou pour sa sécurité.

Pour commencer à vous enrichir dans tous les sens du terme, et rester maitre de vos décisions, de vos faits, de vos gestes, je vous recommande d’acheter votre résidence principale dès que vous le pouvez. Si le salariat ne vous convient pas ou plus, créer votre emploi ou monter votre société! Lancez-vous avec l’aide des différents organismes qui proposent des aides en France:

La CCI – La Chambre de Commerce et d’Industrie

BPI France – Banque Publique d’Investissement

ARCE-ACRE -Pole emploi

Rien ne vous empêche également de reconquérir du temps en basculant sur un mi-temps, ou temps partiel.

 

Pour comprendre pleinement ce message, glissez-vous dans la peau d’un produit de rentabilité: un produit est utilisé pour plusieurs caractéristiques dans le but unique de faire du profit , des bénéfices et de la rentabilité. Peu importe son état, car s’il devient usé, on le remplace.

Être salarié et locataire en même temps trop longtemps, c’est un peu la même chose; c’est rester un produit de rentabilité qui n’ait profitable finalement qu’à autrui.

Ce sujet est souvent abordé lorsque l’on parle d’esclavage moderne, de Rat Race , ou encore foire d’empoigne.

L’expression a pris la connotation d’une course sans fin, auto-destructrice ou inutile. C’est une forme de précipitation . Elle est fondée sur l’image d’un rat de laboratoire essayant de s’échapper en parcourant un labyrinthe ou une roue.

Elle symbolise également de nos jours, la course de l’homme moderne après le temps, après un meilleur salaire, un meilleur statut social, pour en définitive consommer afin de compenser le vide existentiel qui subsiste. Cette notion est souvent opposée à celles de liberté financière et d’indépendance financière.

Vous trouverez davantage d’explication, de détails techniques pour sortir de l’esclavage moderne dans le livre Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki.

La course effrénée que nous menons aujourd’hui pour travailler, cotiser, payer, payer toujours plus… ne laisse pas de temps ni de place pour ce type de réflexion. Cet article est ici pour vous éclairer.

Souvenez-vous que dans n’importe quel domaine;  immobilier, commerce, entreprise, sites sur internet: le plus riche au final sera toujours LE propriétaire.

 

N’hésitez pas à poster un commentaire, les personnes bienveillantes qui parcourent le site, ainsi que moi-même, sommes ici pour vous apporter des solutions.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *