Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

Arrêter de surconsommer pour vivre mieux

Arrêter de surconsommer pour vivre mieux

Arrêter de surconsommer est aujourd’hui devenu un véritable défi. La publicité, les marques, les tendances, les réseaux sociaux, et l’ensemble du modèle économique actuel nous encourage à acheter tout et n’importe quoi, sans prendre réellement conscience de tout ce qui se trouve derrière nos achats en conséquences écologiques, humaines et animales.

Derrière votre steak, il y a une vache qui a été massacrée. Derrière les nuggets de votre enfant, il y a des poussins, privés de leur mère pour être abattus à la chaine. Derrière les cartons d’emballage, le packaging fluoresçant de votre marque préférée, il y a des forêts dévastées laissant des animaux, des insectes, des mammifères sans abri et sans nature. Derrière votre yaourt, il y a une vache artificiellement inséminée qui doit accoucher à la chaine. Dès la naissance, son veau lui ait retiré pour qu’elle donne du lait, non pas pour son petit, mais pour un humain qui n’en a pas besoin. Derrière votre cuisse de poulet, il y a une poule qui a grossi en 30 jours sans jamais voir la lumière du soleil. Certaines poules ont une vie destinée uniquement à pondre et partir ensuite à l’abattoir une fois moins productives.

Derrière ce carnage, il y a des humains, éduqué pour prendre une direction, non pour faire des choix libres et éclairés.

Derrière ce massacre, il y a des humains à qui on a inculqué des opinions, des croyances, des habitudes, de fausses vérités, des valeurs biaisées. Des humains esclaves d’un système qu’ils n’ont pas choisi, des humains noyés dans un monde de croissance, de profit sans fin, de dépenses perpétuelles, des humains conduit vers un système pervers, avide, cupide, et prédateur. Des humains oubliant trop souvent qu’ils sont émotionnelles et non logiques, des humains coupables, mais jamais responsables, des humains devenus tellement esclaves de leur petit confort personnel, tellement accroc à leur image personnelle,  que lorsque les faits ne les touches pas dans leur chair et dans leur sang, ils ne se sentent pas vraiment dans le besoin d’agir.

En bref, la plupart des gens consomment bêtement, naïvement et sans se poser de questions.

Loin du complot, du racisme, des clichés de l’avare, cet article est basé uniquement sur des faits historiques et ne découle pas de mon simple sentiment. Il fait plutôt état de la stupidité et de l’absurdité de chacun d’entre nous.

C’est pourquoi, après maintes réflexions sur nos dépenses pour les produits du quotidien, après le visionnage de documentaire pas toujours diffusé sur les media mainstream, après la lecture de nombreux livres, j’en suis arrivé à la conclusion suivante:

« si les gens dépensent tout leur argent, bien souvent dans des futilités, ce n’ait pas un choix de leur part, et ce n’ait pas toujours par utilité. »

Ils suivent des dogmes, des idéologies et des propagandes.

L’égo, la fierté, notre amour-propre nous poussent systématiquement à penser que la dépense est un plaisir, qu’il faut vivre sans se culpabiliser et qu’il faut arrêter de se restreindre.

Nous verrons pourquoi nous sommes programmés à la dépenses, et comment certaines de ces dépenses sont biaisées. Nous verrons que dépenser dans certaines choses contribue à notre appauvrissement et à enrichir autrui.

Nous allons voir dans cet article, pourquoi nous sommes réduits à des consommateurs ultra rentables, sans foi, sans éthiques, sans véritable approbation, et pourquoi il faut arrêter de surconsommer certaines choses.

 

Si vous êtes nouveau sur mon site, pensez à télécharger l’utilitaire pour bien gérer vos comptes et vos finances personnelles. Insérez votre mail ci-dessous et téléchargez-le gratuitement!

 

Le savoir, c’est le pouvoir

 

Si je vous dis Starbucks, Hollywood Chewing Gum, Nespresso, Cigarettes, le petit-dejeuner Oeufs bacon, ou encore loto, peut-être que cela vous laisse indifférent.

Pourtant, ces marques et ces produits ont tous un point commun: Ils ont fortement été manipulés afin de vous faire croire que consommer ce type de produit fera de vous une personne importante, et qu’ils sont essentiels pour améliorer votre vie.

Ce sont souvent des produits que nous consommons au quotidien. En effet, d’un point de vue économique, ils assurent un revenu récurent et assuré pour les vendeurs qui sont bien souvent de grosses multinationales.

Prenons le cas du café: cette boisson chaude est consommée chaque jours par des millions voir des milliards de personne. La publicité est diffusé avec un acteur mondialement connu et très charmant, homme, bien évidement, car le café est consommé en majorité par des hommes. Mais ou est le biais derrière tout ça ?

Les industrielles ont réussi à transformé un produit banal du quotidien en un produit de luxe.

Êtes-vous déjà rentré dans une boutique de café bien connue! Les vendeurs vous ouvrent les portes, vous accueille comme si vous étiez une personne VIP. Ils sont vêtus de costard et vous servent avec des gants blancs. Les coffrets et les packagings sont magnifiques. On se croirait dans une véritable bijouterie haut de gamme.

Et pour en arriver à leurs fins , ils utilisent un concept et un ensemble de techniques de persuasion, mis en œuvre pour propager avec tous les moyens disponibles actuels (tv, journaux, réseaux sociaux, image, personne, etc), une idée, une idéologie ou une doctrine et stimuler l’adoption de comportements au sein d’un public cible. Ces techniques sont exercées sur une population afin de l’influencer. On appelle souvent cela une propagande. Ces techniques ont déjà fait leurs preuves dans les siècles passés et durant les guerres.

Si je reprends l’ensemble des produits et des marques auxquelles je fais allusion en début d’article, tous ces produits ont été manipulés afin d’être acceptés dans nos mœurs , dans nos modes de vie, dans notre quotidien, dans nos foyers. Ils ont été accepté non pas par besoin ou pour apporter une solution, mais pour l’image qui a été créée par les industrielles au travers d’une communication.

Une personne qui n’est pas informée, ou qui ne souhaite pas être curieuse de l’utilisation de ces techniques va inconsciemment accepter et devenir finalement un con-sommateur plutôt qu’un consomm- acteur.

C’est la même chose pour la cigarette et les chewmgums. Nombreuses sont les personnes qui ont commencé à fumer suite au visionnage d’une publicité, à l’imitation d’une personne célèbre, de  leurs amis ou de leur entourage. Elles restent malgré tout, les victimes de ces techniques de manipulation.

 

à lire également : Une addition pour rester pauvre

 

Faites vos calculs pour arrêter de surconsommer

 

Tout le monde le sait, mais personne ne le fait.

Lorsque l’on demande à un fumeur ou à un buveur de café le budget mensuel alloué à sa consommation, il est bien souvent incapable de répondre à la question.

Personnellement, j’adore le café. J’en bois tous les jours. Je fonctionne avec la méthode grand-mère pour le préparer. Je l’achète en grains, paquet de 500g à 1kg. Je le mouds avec un vieux moulin en bois et le fait couler ensuite avec une cafetière Italienne. Cafetière au passage très solide et qui ne subira jamais de problème électronique ou d’obsolescence programmée. Mon budget mensuel alloué au café est d’environ 1 euros par mois en buvant un café / jour. Depuis que les des grandes marques ont envahi le marché avec leurs machines hi-tech et dosettes parfumées, je suis convaincu que le budget consacré par personne tourne autour de 20 à 30 euros par mois.

Si l’on duplique ce modèle sur plusieurs produits du quotidien: voiture, téléphone, outils informatiques, vêtements, sac, lunette, montre, boisson chaude, etc, vous payez en fin de compte des prix exorbitants sur des produits finalement banales qui ont tous été transformés et manipulés par les géants de ce monde, par les industrielles, dans  l’unique but de faire beaucoup d’argent.

Je ne dis pas qu’ils faut se privé complétement, mais le savoir, c’est le pouvoir, et ne pas en abuser reste la meilleure des armes afin de ne pas être réduit à un simple portefeuille sur pattes.

 

Pensez à télécharger votre utilitaire pour avoir un suivi de vos dépenses mensuelles. Insérez votre mail ci-dessous et téléchargez-le gratuitement!

 

 

5 clés pour éviter de surconsommer

 

Achetez par besoin, non par envie

Achetez-vous les choses par utilité, par besoin, par envie, ou juste parce que vous avez vu une diffusion publicitaire ? Avant d’acheter, posez-vous toujours la question de l’utilité. Au besoin, attendez quelques jours afin d’être sûr de ne pas faire un achat purement émotionnel.

 

à lire également : 38 astuces pour vivre simplement et être économe

 

Rester conscient

Cherchez à savoir qui vend et fabrique ce produit, quelle est l’origine ?  la qualité est-elle au rendez-vous ? Quel est le pays de fabrication et sa chaîne de distribution ?

Lorsque vous faites votre marché, ne préférez-vous pas que vos tomates, vos pommes, vos fraises proviennent d’un producteur local, plutôt que d’un simple distributeur qui est ici uniquement pour prendre sa marge ?

 

Ne suivez plus les tendances ou les effets de mode

Les effets de mode sont la pour créer un sentiment d’appartenance au reste de la société. C’est difficile de se sentir différent, c’est pourquoi vous aurez inconsciemment ce besoin d’acheter pour imiter les autres.

Nous sommes constamment bombardés de publicité pour nous dire quoi acheter, quoi consommer en fonction des saisons. Vendre vendre vendre… pour la croissance est l’unique but des grandes firmes. Regardez autour de vous et vous vous apercevrez que vous utilisez bien souvent 20% des choses 80% de votre temps.

 

à lire également : Comment sortir de la pauvreté: 5 sacrifices à faire

 

Arrêter la télévision

C’est le pire outil de propagande! Les français passent en moyenne 3h30 devant la télévision à regarder principalement du divertissement. Passer autant de temps à visionner ce type de programme fait que vous allez accorder trop d’importance à ces émissions. Vous restez des consommateurs, même assis dans votre fauteuil, car vous donnez et consacrez votre temps à des choses qui ne vous apporteront au final aucune amélioration dans votre vie, ni aucun développement personnel.

 

Stopper le gaspillage

Contrôlez régulièrement vos placards, votre frigo, votre penderie, votre débarras, vos lieux de stockage. Pour éviter le gaspillage alimentaire par exemple, vous pouvez écrire avec un marqueur la date d’ouverture de votre brique de jus d’orange, de votre jus de tomate, ou de votre crème. C’est un effet puissant, car à chaque fois que vous irez dans votre frigo , vous verrez visuellement la date inscrite sur le produit, et vous ferez instantanément le décompte pour savoir quand finir ce produit avant qu’il ne s’abime.

 

En conclusion:

Surconsommer, c’est consommer plus que la normale. Lorsque l’on s’y attarde un instant, surconsommer pour acheter en permanence des futilités n’est pas vraiment rationnel, car nous l’avons vu, c’est bien souvent sous l’incitation de quelque chose. Ce n’est donc pas issu directement de nos décisions.

Réfléchissez toujours par vous-mêmes. Rester maitre de vos choix et de vos décisions. Avant d’acheter, demandez-vous plusieurs fois si c’est un achat conscient ,réfléchie, et utile.

 

Dites nous en commentaire si vous avez été un jour dans la surconsommation, et comment avez-vous fait pour en prendre conscience et ralentir votre consommation!

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *