3 habitudes indispensables pour être zen dans ses finances

 

Le stress est devenu aujourd’hui un véritable fléau. ET plus particulièrement le stress lié à l’argent.

Les conséquences des problèmes d’argent sont responsables de nombreuses tensions dans beaucoup de domaines de la vie quotidienne, causant des ruptures au sein des couples, des divisions familiales et des conflits parmi les associés au sein d’une même entreprise.

 

Le stress financier, mélangé à la peur du manque d’argent pousse de nombreuses personnes à agir en contradiction avec leurs valeurs fondamentales, simplement par nécessité d’argent.

Elles n’ont pas toujours la vie qu’elles désirent et se retrouvent ainsi piégées par un travail, des crédits, ou des charges élevées à payer.

C’est pourquoi, si vous souhaitez être zen au quotidien dans vos finances, nous allons aborder 3 principes de base à respecter.

Ces principes sont très faciles à mettre en place et vous permettront de dormir tranquillement sur vos 2 oreilles sans la peur du lendemain.

Ils vous permettront de naviguer pour diriger votre vie comme bon vous semble, et ainsi vivre la vie dont vous avez toujours rêvé.

 

Si vous êtes nouveau sur le site, pensez à télécharger l’application pour : gérer votre budget mensuel, économiser tous les mois, sortir du découvert. + UNE FORMATION pour « Arrêter de travailler ! » Insérez votre mail et téléchargez-la gratuitement! 🙂

 

Voici 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien dans ses finances

 

Se constituer une épargne de précaution

 

Pour être plus zen au quotidien, ayez toujours au minimum une réserve d’argent équivalente à six mois de dépenses.

Par exemple, si la totalité de vos dépenses obligatoires totalisent 1200 euros par mois, assurez-vous de disposer d’une réserve de 7200 euros sur un autre compte que votre compte chèque.

Lors de mes différentes activités dans lesquelles j’aide et accompagne des personnes à gérer leur budget et leurs finances personnelles dans le but de mieux vivre et moins travailler, c’est toujours les même mauvaises habitudes de consommation et de gestion qui engendre des déboires financiers. Et celui-ci en fait partie. Elles n’ont pas de réserve et donc aucune marche de manœuvre dans la vie de tous les jours.

En effet, bien que bon nombre d’entre elles perçoivent un salaire décent, l’argent leur « brûle » les mains, les incitant à le dépenser sans jamais réfléchir sur le long terme. Elles oublient ainsi de consacrer une partie de leur revenu à leur épargne de précaution, négligeant la constitution d’une réserve financière.

En conséquence, dès qu’elles doivent changer de voiture, faire des soins chez le dentiste ou faire face à une dépense imprévue, elles se retrouvent dans l’incapacité de le faire. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de commencer par cette étape.

✎ Pour constituer facilement une épargne de sécurité, mettez de côté chaque mois un pourcentage de votre salaire.

Si vous gagnez 2000 euros et que vous épargnez 10%, cela correspond à mettre de côté 200 euros chaque mois. Ainsi, à la fin de l’année, vous aurez accumulé une épargne de 2400 euros, et après deux ans, ce montant s’élèvera à 4800 euros, sans compter les primes, les intérêts créditeurs, les extras, les heures supplémentaires, etc.

 

à lire également : J’ai épargné 10 000€ par an en réduisant mes dépenses

 

Garder un niveau de vie inférieur à l’ensemble de ses revenus

 

Bien que cela puisse sembler évident, vous seriez surpris du nombre de personnes qui ne suivent pas cette règle fondamentale.

Si vous gagnez 2000 euros par mois, vos besoins et votre niveau de vie ne devraient pas excéder ce montant.

Mieux encore, votre niveau de vie doit être inférieur à vos revenus, surtout si vous souhaitez vous constituer une réserve de précaution comme vu précédemment.

✎ Pour découvrir des astuces sur la façon dont réduire son train de vie sans toucher à sa qualité de vie, vous pouvez consulter des articles à ce sujet sur cette page.

 

Éviter de payer des crédits

 

Ce troisième principe peut sembler légèrement complexe ! Mais il est très puissant. Garder en tête que les dettes, qu’elles soient sous la forme de crédit à la consommation, immobilière, ou de prêt étudiant contribuent à édifier une prison pour chacun de nous. Ces crédits s’attachent comme des boulets à nos pieds pendant de nombreuses années, limitant considérablement notre liberté d’action et de choix.

Nous serons d’accord, je crois, sur le fait qu’il nous sera difficile de courir si nous avons des boulets d’acier attaché aux pieds.

Afin de se prémunir de ces situations, il est recommandé de s’abstenir de contracter des prêts pour l’acquisition de bien et de matériel qui ont tendance à se déprécier avec le temps.

On peut citer par exemple une voiture, une moto, du matériel informatiques, des meubles, etc.

Certains prêts, tels que celui destiné à l’achat d’une résidence, est souvent inévitable.

✎ En cas de crédit immobilier sur votre maison ou votre appartement, vous avez la possibilité de faire en sorte que votre salaire ou votre revenu principal ne soit plus imputé pour rembourser le crédit. Vous avez la possibilité de considérablement réduire cette charge financière.

Il existe de nombreuses solutions pour cela ! En voici quelques-unes que j’utilise. Elles seront susceptibles de vous donner des idées:

 

  Mettre en location une chambre vacante chez vous à destination d’un étudiant,

  Proposer une dépendance ou une chambre sur Airbnb ou Booking pour des locations de courtes durées,

  Mettre en location un espace de stockage comme une cave, un grenier, un garage, etc,

  Négociez de nouveau les conditions de votre prêt pour baisser les mensualités,

  Développer un business ou une activité passive sur Internet.

 

à lire également : Comment réduire ses dépenses, et vivre librement

 

En conclusion

Ne vous contentez pas simplement de lire des articles sur ce blog. Agissez aussi pour changer les choses dans votre vie.

Si cet article vous a convaincu, faites-les choses maintenant et ne repousser pas le passage à l’acte. Le véritable secret se trouve dans l’action.

Ne remettez pas les choses au lendemain. Avec des plus tard, on arrive très souvent à jamais.

Cet article participe à l’événement “3 habitudes pour être zen tous les jours” du blog Habitudes Zen.

Je vous invite à lire un des articles dans le même thème que celui-ci, et qui vous inspira énormément si vous souhaitez changer votre vie grâce à la gestion de votre argent.

 

Débutez dès maintenant et n’hésitez pas à nous faire part de vos retours ci-dessous une fois que vous aurez intégré ces habitudes, pour cultiver une sérénité financière au quotidien.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut