5 Aliments que je n’achete plus pour économiser de l’argent

Vous l’avez peut-être déjà remarqué ou non, mais votre panier d’achat alimentaire suit « le principe de Pareto ». Cette règle, communément appelée la règle des 80/20, stipule que près de 80% des résultats proviennent de seulement 20% des causes. Ainsi, si l’on applique cette règle à nos courses, cela suggère qu’environ 80% de notre budget est alloué à seulement 20% des achats alimentaires.

En effet, il est souvent observé que chez la plupart des gens, ce sont souvent les mêmes produits qui représentent les plus gros postes de dépenses dans leur budget alimentaire.

Ainsi, en identifiant ces articles, vous pourrez soit les restreindre, les éviter, ou les remplacer par des options moins onéreuses. Avant de poursuivre la lecture de cet article, il est important de préciser qu’il ne s’agit en aucun cas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une prise de conscience que la publicité, entre autres, est responsable de nos habitudes de consommation.

Nous verrons aussi qu’attribuer à un aliment une certaine rareté peut renforcer le plaisir de le consommer avec parcimonie.

Voici donc une liste non exhaustive des aliments qu’il faut savoir limiter dans le but de mieux maîtriser les dépenses liées au budget alimentaire.

 

Si vous êtes nouveau sur le site, pensez à télécharger l’application pour : gérer votre budget mensuel, économiser tous les mois, sortir du découvert. + UNE FORMATION pour « Arrêter de travailler ! » Insérez votre mail et téléchargez-la gratuitement! 🙂

 

5 Aliments que je n’achète plus pour économiser de l’argent

 

La liste est organisée par aliment ayant le coût le plus élevé au coût le moins élevé:

 

Les poissons et fruits de mer

Selon moi, il s’agit de la catégorie d’aliments la plus onéreuse en grande surface. Vous pouvez aisément en limiter la consommation, voire opter pour ces types de produits aux rayons surgelés. Leur principal avantage est qu’ils peuvent être conservés longtemps au congélateur, ce qui permet de les consommer épisodiquement, comme par exemple une fois par semaine.

 

Les viandes et charcuteries

La viande est devenue un produit courant de nos jours, alors qu’à d’autres époques, elle était considérée comme un mets de luxe. Par exemple, elle était réservée aux repas dominicaux chez les catholiques et consommée avec une plus grande réflexion sur l’abattage d’un animal pour satisfaire nos besoins.

Les volailles sont les viandes les moins chères et les moins grasses. De plus, réduire sa consommation de viande, par exemple en la limitant à une fois par semaine, contribuera significativement à alléger son budget.

 

à lire également : J’ai épargné 10 000€ par an en réduisant mes dépenses

 

Les produits laitiers

Bien que les produits laitiers aient pu être une source vitale lors de périodes de grandes famines, ils sont malheureusement devenus, au fil du temps, des produits principalement industriels et commerciaux.

Si l’on veut bien se donner la peine d’observer les lois de la nature, il est logique, je crois, que le lait des femelles mammifères et de toutes les espèces est destiné exclusivement à leurs nouveau-nés. C’est pourquoi nous pouvons aisément restreindre notre consommation de produits laitiers ainsi que leurs dérivés : comme par exemple, consommer une seule plaquette de beurre par mois au lieu de deux, ou encore ne pas manger plus d’un ou 2 fromages par semaine.

Par ailleurs, vous pouvez facilement préparer votre propre lait végétal, aussi connu sous le nom de « boisson végétale », en utilisant des fruits à coque telle que des amandes, des noisettes, des noix de cajou, etc. Cela représentera des économies significatives à la fin du mois.

 

Les plats préparés ou industriels

Ils sont souvent riches en sucre et regorgent d’ingrédients transformés et d’additifs alimentaires. En achetant les ingrédients et en préparant vos plats vous-même, vous économiserez considérablement.

Appliquons l’exemple sur une pizza :

Faite à la maison, elle vous coûtera entre 2 et 3 euros, alors qu’une pizza du commerce vous coûtera le double. Si vous optez pour une pizza au camion ou en livraison, le coût sera trois fois plus élevé. Pour une famille de quatre membres ou plus, cette différence est significative.

 

Les aliments dits superflus

Les aliments « superflus » ne sont pas essentiels pour notre organisme, notre système immunitaire ou notre survie. Ils sont souvent présentés dans de jolies boîtes avec des noms accrocheurs et des couleurs vives. Il peut s’agir de friandises comme les sucreries, bonbons et chewing-gums, ou encore d’aliments purement synthétiques ou décoratifs, ou encore de boissons gazeuses, d’alcools, et d’apéritifs. Ce sont souvent des aliments destinés au grignotage.

Les éliminer de votre alimentation vous permettra de réaliser d’importantes économies. En effet, en plus de ne pas répondre à nos besoins nutritionnels, ils contribuent souvent au développement de caries dentaires. Ainsi, à long terme, vous éviterez des frais dentaires coûteux.

 

à lire également : 8 astuces pour manger pas cher

 

En conclusion, cette liste non exhaustive d’aliments a un impact significatif sur la note de courses au moment du passage en caisse. En les identifiants, vous pourrez les restreindre (par exemple, 2 fois par mois, ou encore une fois par semaine).

Vous aurez ainsi la possibilité de les consommer de manière occasionnelle ou de les remplacer par des options plus économiques.

Avant de vous asseoir à table ou de céder à une envie de grignoter, prenez un moment pour vous interroger sur la motivation derrière cette action et soyez attentif à votre estomac :

Est-ce une véritable sensation de faim qui vous pousse, ou bien simplement l’envie de manger ?

Vous constaterez que bien souvent, nous avons tendance à agir par habitude… Grâce à cette prise de conscience, j’ai réussi à réduire mes repas de trois à seulement deux par jour. Je le fais régulièrement chaque semaine.

nb : L’objectif de cet article est de se concentrer principalement sur l’aspect financier, et non sur des conseils nutritionnels ou alimentaires.

Partagez dans les commentaires les autres astuces et méthodes que vous mettez en œuvre pour maîtriser votre budget alimentaire ou économiser de l’argent lors de vos courses!

 

 

Pour allez plus loin, retrouvez mes formations ici :

 

 

 

 

 

 

 

Avant de partir, pensez à télécharger l’application pour : gérer votre budget mensuel, économiser tous les mois, sortir du découvert. + UNE FORMATION pour « Arrêter de travailler ! » Insérez votre mail et téléchargez-la gratuitement! 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut