Apprenez pas à pas à gérer votre argent pour créer la vie de vos rêves

Acheter sa résidence principale, ou rester locataire?

 

Rester locataire ou devenir propriétaire est une question que vous vous posez surement.

Grâce à cet article, vous allez surement trouver la réponse à votre question.

Retenez qu’en réalité, la seule personne qui peut répondre, c’est vous.

Qu’est-ce que vous voulez faire ?

 

Acheter sa résidence principale

 

Si vous voulez acheter votre résidence principale, ça veut dire généralement que vous êtes en quête de sécurité.

Devenir propriétaire c’est privilégiez l’aspect sécurité, son cadre de vie, se sentir pleinement chez soi.

C’est évitez de versez des loyers a fonds perdus.

Concernant des idées reçues, vous ne vous enrichirez pas avec votre habitation. Pourquoi ?

Car Les prix sur le marché monte en permanence.

Prenons l’exemple dans lequel Pierre avait acheté sa maison 100 000 € il y a 20 ans. Il peut la revendre à 200 000 aujourd’hui. En théorie, si Pierre s’est enrichi, il a gagné 100 000 €. Mais ou se trouve réellement cet argent? peut-il les utiliser  pour acheter une résidence secondaire ou un investissement? Il ne pourra pas. Parce que Pierre ne pourra pas payer son investissement avec l’appartement dans lequel il habite. Certes, au moment où il va revendre, il va réaliser une plus-value. Il devra se reloger, il va vendre au prix du marché, mais aussi se reloger au prix du marché.

Cette relation à l’actif immobilier, et notamment à la résidence principale, n’est pas rationnelle ! Il ne faut donc pas y appliquer nos raisonnements financiers.

Malgré tout ce que l’on peut entendre dans les medias, une résidence principale n’est pas un investissement, ce n’est pas faire un investissement financier capable de délivrer une rentabilité pécuniaire.

Pour la simple et bonne raison qu’elle ne rapporte pas d’argent.

Avec l’arrivée de Airbnb, ce phénomène a pu changer la donne. Ca dépend de la taille de l’habitation que vous allez choisir. C’est-à-dire que si vous arrivez à louer une partie de votre appartement, comme un studio ou une chambre, ou une dépendance, dans ce cas, le locataire que vous allez mettre dedans va rembourser une partie du crédit, ou vous permettre un complément de revenu.

je vous conseil fortement l’achat de votre résidence principale .
Lorsque nous seront un jour à la retraite, les revenus baisse de 50 %. Qu’importe, vous aurez a coup sur un toit tout le restant de votre vie.

 

Être locataire de sa résidence principale : dans quels cas est-ce judicieux ?

 

Si vous souhaitez investir en premier lieu afin de vous constituer des revenus passifs au travers de l’immobilier (passif=sans avoir le besoin de travailler) et les utiliser plus tard pour acheter votre résidence sans imputer votre salaire, alors soyez locataire et gardez votre capacité d’emprunt pour investir dans l’immobilier.

Mais Rester locataire…c’est jeté l’argent par les fenêtre. Plus techniquement, c’est payer le crédit d’un propriétaire, c’est enrichir une personne qui a entrepris d’investir. Pour vous en rendre compte, il suffit de faire une simulation: prenez le loyer (hors charges) que vous versez chaque mois, et multipliez le par le nombre de mois depuis que vous habitez votre logement.

Inutile d’exposer que les sommes atteindront des milliers voir dizaine de milliers d’euro.

Si vous effectuez un passage de courte durée dans une ville pour des études par exemple ou pour un CDD, soyez locataire. Cela ne vaudra pas forcément le coup d’acheter .De plus, vous ne connaitrez certainement pas les prix de l’immobilier pratiqués dans cette ville.

 

Simulation

Prenons un exemple: prenons le cas d’une personne qui est locataire de son appartement depuis 10 ans. Au lieu d’avoir versé une bonne partie de ses remboursement dans le but de se créere un petit patrimoine qu’elle pourra exploiter par la suite comme bon lui semble, cette personne a remboursé la moitié du crédit du propriétaire qui lui pourra en jouir soit de suite en revandant le bien pour empocher le capital deja rembouser, soit en le gardant toute sa vie pour profiter des revenus procuré au travers de la location de ce bien. Pour notre ami locataire, c’est de l’argent perdue qu’il ne récupéra jamais.

Certains diront que si l’on reste locataire, on possède toute sa capacité d’emprunt auprès des banques pour obtenir des financements afin d’investir dans l’immobilier. Ce n’est pas complétement faux. Simplement, vous aller gagner de l’argent d’un côté grâce à vos investissements, mais vous aller en jeter une partie de l’autre dans un loyer.

Souvenez-vous que vous n’êtes pas obliger d’acheter votre résidence en épuisant toute votre capacité d’endettement, la fameuse règle des 33%. Au passage, cette règle s’applique uniquement aux petits salaires. Passer un certain montant, c’est le reste à vivre qui sera pris en compte par votre banque.

En effet, pour un couple gagnant entre 6000 à 8000 euro par mois, les 33% ne s’appliqueront pas, car le reste à vivre sera conséquent. Ils pourront donc s’endetter au-delà des 33%.

Nous sommes en 2018 à l’heure où j’écris ces lignes. Les taux sont historiquement bas: 1,35% sur 20ans environ.

Faites vos calculs car il y a de forte chance qu’en étant propriétaire, vous ayez des mensualités plus faibles que si vous étiez locataire dans ce même appartement, ou maison. Dis autrement, il vous coutera moins cher d’être propriétaire que locataire.

En effet, pour l’équivalent d’un loyer, vous pouvez rembourser la mensualité d’un crédit immobilier qui vous rendra propriétaire. Dans la plupart des grandes villes, l’achat est plus rentable que la location dès que vous restez plus de trois ou quatre ans dans le logement.

 

Voici un exemple concret :

Ci-dessous le tableaux d’amortissement de mon appartement actuel: un triplex type T2. Comme vous pouvez le voir, je rembourse 307 euro de crédit, dont au 05/01/2017, 203.62 euro vont dans les murs pour rembourser le crédit et 104.09 euro en intérêts pour la banque. Il s’agit ici d’un crédit de 63500 euro à un taux de 1,96% sur 20 ans. Vous remarquerez que mon taux n’est pas des plus bas du moment.

Sur la 1 ère année, je vais donc payer 1227 euro d’intérêts alors que si j’étais locataire de mon appartement, en ayant un loyer de 500 euro hors charges, je payerai 6000 euro.

Soit vous ne perdez que la partie injectée au travers des intérêts qui eux sont dégressifs durant toute la duré de l’amortissement, soit vous perdez 6000 euro en payant un loyer; loyer qui est réévalué chaque année et par conséquent peut augmenter.

C’est un choix de vie et c’est à vous de choisir.

N’hésitez à partager et donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

 



1 thought on “Acheter sa résidence principale, ou rester locataire?”

Répondre à Stan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *